Né en 1986, Gabriel Bestion de Camboulas débute l'Orgue à la Cathédrale de Luçon. Il poursuit ses études au Conservatoire National de Région d'Angers dans la classe de Denis Bordage, puis au Conservatoire de Nantes avec Michel Bourcier, où il obtient un Diplôme d’Études Musicales d'Orgue en 2004. 


Gabriel Bestion de Camboulas intègre ensuite la classe de François-Henri Houbart au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison où il obtient le prix de perfectionnement en 2008.
Il obtient cette année le Master (ou Prix) d'orgue au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL), dans la classe de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger.


Il se produit régulièrement en France pour des récitals en soliste (Angers, Bordeaux, Luçon, Lyon, Besançon, Paris...) et accompagne des orchestres (orchestre de chambre du Conservatoire de Nantes, orchestre Paul Kuentz à Paris).

Gabriel Bestion de Camboulas est lauréat du Grand Prix international d'orgue
Jean-Louis Florentz, de l'académie française, à Angers, en mai 2008.

Il est titulaire des Grandes Orgues de Ste Thérèse de Villeurbanne, et joue aussi régulièrement à la cathédrale de Lyon, et à St Blaise d'Ecully. Par ailleurs, il donne des cours d'orgue aux stages liturgiques annuels A.N.F.O.L. en Vendée.

Il crée plusieurs concerts-spectacles autours de l'orgue, unissant la vidéo ou la danse. En 2010, Aveugle Instinct à l'Opéra de Lyon autour des 3 danses de Jehan Alain, puis en 2011, Si on Marchait, au festival de Besançon autour du Boléro de Ravel. Il participe aussi à la musique de scène dans « Movimiento paralelo » et « Nihil Obstat » de Rémy Yadan en 2011 à la Villa Medicis.